TONE BRULIN et le MANDARIN

 

 

De son vrai nom Antoon Van den Eynde, il est né à Antwerpen (Belgique) en 1926.

Homme de théâtre, de télévision, de radio, écrivain, acteur, metteur en scène, il a exercé son art dans tous les pays du monde et semble actuellement fixé en Malaisie. Il y a épousé en secondes noces une dame Siti Fauziah qui est particulièrement attachée au théâtre.

Son œuvre marque son anti-apartheid, et il est franchement pour les associations interculturelles, particulièrement afrique-asie. Et quelle vitalité! Il travaille encore en Malaisie où il enseigne alors qu'il est âgé de 82 ans. Il possède une grande culture.

Depuis longtemps avant la sortie de son livre « The Belgian Mandarin », Anne Splingaerd connaissait l’existence de ce personnage depuis qu’il avait écrit et mis en scène une pièce de théâtre du genre comédie musicale où est mis en scène un mandarin plus ou moins copié sur Paul Splingaerd. Son titre original est "De Staart van de Mandarijn". La pièce a été montée le 15 décembre 1987, soit après la parution du livre de Josef Spae qui traite de sa biographie au Reizend Volkstheater Antwerpen. Arenbergsshouwburg. Le livret est de Tom Brulin qui assurait également la régie et la scénographie. Il semble que cette pièce n’ait été montée qu’une seule fois. Malheureusement, nous ne connaissons pas exactement l’histoire ni comment l’auteur traite le sujet.

Il semble évident que l’auteur n’a pas perçu le mandarin de la même manière que ses descendants. D’autant que depuis, nous connaissons encore beaucoup mieux l’histoire de Paul Splingaerd et ce qu’il a fait.

Suite à la sollicitation et correspondance de Anne avec l’auteur, il a finit par lui envoyer une vingtaine de photographies relative au spectacle. Ces photos sont de qualité très moyenne mais nous donnent une idée de ce que fut cette comédie musicale. Nous ne proposons pas toutes les photos mais seulement les plus significatives. L’ensemble ne présente pas beaucoup d’intérêt sauf anecdotique et permet de mettre un point final à un certain nombre d’interrogations. Merci Monsieur Antoon.

His real name Antoon Van den Eynde, he was born in Antwerpen ( Belgium) in 1926.

Playwright, television, radio, writer, actor, director, he has exercised his art in every country in the world and now seems set in Malaysia. He is married to his second wife a lady Siti Fauziah is particularly attached to the theater.

His work marks his anti-apartheid, and it is frankly intercultural associations, particularly Africa and Asia. And what vitality! He still works in Malaysia where he teaches when he is older than 82 years. He has a great culture.

Since long before the release of her book “The Belgian Mandarin”, Anne Splingaerd knew that this character since he wrote and directed a play of the musical genre which is staged over a mandarin or less copied Paul Splingaerd. Its original title is “De staart van de Mandarijn”. The play was mounted December 15, 1987, after the publication of the book Josef Spae dealing with his biography in Reizend Volkstheater Antwerpen. Arenbergsshouwburg. The libretto is by Tom Brulin which also provided control and stage design. It seems that this play has been staged only once. Unfortunately, we did not know the exact story or how the author treats the subject.

It seems obvious that the author has not seen the Mandarin in the same way as his descendants. Especially since we know much better the story of Paul Splingaerd and what he did.

Following the request of Anne and correspondence with the author, he ends up sending her a twenty photographs on show. These photos are of very average quality but give us an idea of what was this musical. We do not have all the pictures but only the most significant. All this does not much interest except anecdotal and can put an end to a number of questions. Thank you Mr. Antoon.

 

début de page
Close this window to continue

Portail d'accueil

Christian Goens - La Louvière - Belgium - mai 2009 - janvier 2010 - tous droits réservés